Du bord de mer jusqu’à l’intérieur des terres, en suivant la Vallée de la Rance, la destination
touristique Dinan-Cap Fréhel recèle des trésors insoupçonnés qui sont autant d’occasions de séjours
découvertes. … En attendant de vous y croiser, voici un parcours virtuel avec une sélection de 8 étapes incontournables de notre destination, de quoi vous faire rêver…


 

LA VALLÉE DE LA RANCE – D'Évran à Léhon

De Évran à Léhon

Cette partie du territoire est marquée par le Canal d’Ile et Rance bordé du chemin de halage où les promenades à pied ou à vélo sont dépaysantes.

Ces balades sont également possibles sur les voies vertes V2 – V3 qui permettent de remonter jusque la côte.

Tout au long de la Vallée de la Rance, se trouvent de nombreuses écluses : Évran, Boutron à Calorguen ou encore celle de Pont-Perrin à Saint Carné, et Léhon. Elles ont toutes un charme incomparable, de la couleur des façades aux fleurs qui les embellissent.

Pour un moment de détente assuré, la base de loisirs de Bétineuc à Saint-André des Eaux est faite pour vous : plage, promenade autour du lac, club nautique et aussi de quoi se restaurer sur place.

Besoin d’en savoir un peu plus, les Maisons Nature comme La Maison des Faluns saura répondre à vos attentes.

Léhon

Jolie Petite Cité de Caractère située à 2 km au sud de Dinan, Léhon est une commune pleine de charme avec ses ruelles pavées, ses petites portes, son abbaye, son vieux pont et les ruines de son château médiéval.

Si vous arrivez par la route ou par le chemin de halage sur Léhon, la vue sera différente :

  • Par la route, vous apercevez en premier les ruines du château juché sur son promontoire rocheux avant d’arriver dans le petit bourg
  • Par le chemin de halage à pied, première escale à l’écluse de Léhon puis l’Abbaye Saint Magloire s’impose à vous.

LA VALLÉE DE LA RANCE – de Léhon à Dinan en passant par PLeudihen-sur-Rance

De léhon à Dinan

Cette partie de la Vallée de la Rance marquera la frontière entre la Rance fluviale et la Rance maritime avec l’écluse du Châtelier à la Vicomté sur Rance. Après le passage de cette écluse, la Rance s’élargit davantage pour arriver sur l’estuaire.

La Rance est navigable : aujourd’hui pour la navigation de plaisance mais à l’époque pour le commerce entre Dinan et St Malo. Pour décharger ou même aborder la terre ferme, les cales d’accostage ou d’abordage étaient nécessaires. C’est pour cette raison qu’elles sont aussi nombreuses sur cette portion de la vallée. Profitez des plages de la Cale de Mordreuc (Pleudihen-sur-Rance) ou de Plouër-Sur Rance. Les pauses photos sont conseillées comme à la cale de Langrolay-Sur-Rance avec le ponton qui s’enfonce dans la rivière. Attendez un peu le coucher de soleil pour de belles couleurs !

Sur la Rance, il y a beaucoup d’écluses mais c’est sans compter sur la présence des moulins à marées comme celui de la Vicomté sur Rance, le Moulin du Prat restauré et dont les fondations remontent au XVè siècle. Le Moulin du Prat se visite, pour connaître les horaires c’est ici.

Dinan

Dinan, Ville d’Art et d’Histoire est ceinturée de 2.8 km de remparts. Elle vous enchante par son cœur historique avec pas moins de 130 maisons à pans de bois, ses ruelles pavées, ses bâtisses du XVIIIè siècle, son château médiéval d’exception, pièce maîtresse de la ville, son petit port de plaisance et tous ses commerces et artistes et artisans d’art qui en font une ville vivante.

Extrêmement bien située géographiquement, Dinan est une ville dans la nature avec la Vallée de la Rance à ses pieds.

Corseul

A l’époque Gallo-Romaine, Corseul couvrait 110 ha. La commune est désignée sur une borne milliaire comme Civitas Coriosolitum, gravée vers 269-270 et c’est sous le nom de Fanum Martis que la commune apparaît dans la table de Peutinger, itinéraire routier rédigé au IIIè siècle.

Occupée depuis la Préhistoire, Corseul devient à l’époque Gallo-Romaine la capitale des Coriosolites (peuple Gaulois qui appartenait à la confédération des peuples armoricains et dont les habitants de Corseul en tirent leur nom). C’était alors la plus grande ville du grand ouest, dont il reste aujourd’hui de nombreux vestiges comme le Temple de Mars.

Celui-ci est classé aux Monuments Historiques en 1840. Aujourd’hui ne reste que la Cella d’un grand temple gallo-romain d’une superficie de plus de 1 ha.

Le Centre d’Interprétation du Patrimoine Coriosolis a pour objectif de faire découvrir les patrimoines passés et contemporains de notre territoire. C’est un « musée » ludique et interactif qui peut se visiter seul ou en famille, des ateliers sont même proposés aux enfants.

Dates clés :

  • 1840 : le Temple de Mars est classé aux Monuments Historiques
  • 1997 : les autres constructions antiques sont classées aux Monuments Historiques

 

La presqu'île de Saint-Jacut-de la Mer et l'archipel des Ébihens

Petit trésor de la côte bretonne, ancien village authentique de pêcheurs qui vivait de la pêche à la raie et au maquereau.

Saint-Jacut de la Mer est dite la presqu’île aux 11 plages… de sable ce qui vous laisse le choix pour trouver « la » vôtre…

De la pointe du chevet au nord de la presqu’île commence une chouette balade vers le paradis : l’archipel des Ébihens. Mais attention aux horaires de marées, celle-ci est accessible à pied uniquement à marée basse entre bancs de sable et petits filets d’eau.

L’île est privée mais un chemin permet de découvrir son côté sauvage et verdoyant sur fond de mer couleur émeraude.

Il est temps de quitter ce petit coin paradisiaque direction Saint-Cast le Guildo. Sur le chemin se dresse le Château du Guildo, ancien château médiéval construit entre le XIIIè et XIVè siècle

Date clé :

  • 1981 :  il est classé Monument Historique et espace naturel sensible.

Attention : il est actuellement fermé par travaux jusqu’au printemps 2021.

 

Saint-Cast-le-Guildo

Idéalement située entre les falaises du Cap Fréhel, abritant l’indomptable Fort La Latte, et la Cité corsaire de Saint-Malo, la station balnéaire de Saint-Cast le Guildo est une étape de choix pour les familles et les amateurs de nature.

Baignant dans les eaux bleu-vert de la Côte d’Émeraude sur près de 20 km, bordée par un arrière-pays verdoyant, la presqu’île de Saint-Cast est un savoureux mélange entre immenses plages de sable fin, criques secrètes et panoramas exceptionnels.

Grâce à un patrimoine naturel préservé, vous profiterez d’un large éventail d’activités, et de divertissement, sur terre ou sur mer : voile, paddle, golf, parcours dans les arbres, équitation, tennis, rando …

Ici, on adore flâner le long du port, admirer les maisons de pêcheurs ou les villas contemporaines, se prélasser sur l’une des 7 plages de sable fin ou encore se régaler de la gastronomie locale (moules, huîtres, cidre …)

Promis, Saint-Cast ne vous laissera pas indifférent !

Avant de vous rendre au Fort La Latte, vous pouvez faire un petit détour par la Vallée du Moulin de la Mer, site très riche sur le plan écologique, paysager et architectural. Les ambiances paysagères se succèdent mais l’eau est le fil conducteur de la vallée. Le fil conducteur reste l’eau entre découverte des ruines d’un vieux moulin, un sentier de randonnée vous amenant sur une vue à couper le souffle, le tout parsemé d’explications.

Fort la Latte

A couper le souffle, imprenable, remarquable… sont quelques-uns des superlatifs pour désigner le château le plus visité de Bretagne.

Le Fort La Latte domine la Baie de la Fresnaye avec une vue dégagée sur la Côte d’Émeraude. Vaisseau de grès rose sur un cap rocheux, naturellement peu accessible. Même les Anglais n’ont pas pu le prendre !

Il a servi de décors pour de nombre de films comme « les Vikings » en 1957 ou « les Chouans ».

Dates clés :

  • 1925 : le Fort La Latte est classé Monument Historique
  • Depuis 1931 : le château est restauré et entretenu par la famille Jouon des Longrais
  • Tous les mois d’Août de chaque année se déroulent les Médiévales du Fort La Latte.

Le Cap Fréhel

Que dire à part de vous y rendre !

Le Grand Site Cap D’Erquy – Cap Fréhel est Classé Grand Site de France® en 2019. Le Cap Fréhel et ses falaises surplombant à 70 m au-dessus du niveau de la mer, nous offre un panorama exceptionnel dont on se souviendra longtemps.

Le Cap Fréhel est un site naturel et protégé, composé de 400 ha de lande et de bruyère. La lande est en fleur au début de l’été et offre, alors, un paysage magnifique teinté de jaune, ocre et violet.

En bas du cap se trouve un rocher en forme de tour penchée, c’est une partie de la Réserve ornithologique de la Fauconnière, deuxième réserve ornithologique des Côtes d’Armor après les Sept-îles. Des centaines d’oiseaux y nichent comme le Goëland argenté, le Guillemot ou les Cormorans huppés.

On ne peut pas être au Cap Fréhel sans visiter son phare (accessible qu’en saison), l’un des 5 plus puissants de France. Pour bénéficier de la vue, il faut gravir quelques 150 marches et atteindre sa galerie.

Sables-d'Or les-Pins-Fréhel

Sables D’Or les Pins vous offre 3 km de plage de sable fin formée d’un espace dunaire sculpté par le vent et le temps. En longeant la plage, se découvre la flèche dunaire, espace naturel soumis au mouvement biquotidien des marées. Elle est baignée par la mer à marée haute et traversée par l’Islet (rivière) à marée basse.

La couleur de l’eau vous laissera rêveur !

Les maisons anglo-normandes pensées pour attirer la clientèle anglaise et concurrencer la station de Deauville, habillent la station balnéaire familiale créée dans les années 1920.

Les activités ne manquent pas et il y en a pour tous les goûts … Envie d’apprendre le surf, le paddle entre autre, ou tout simplement étendre sa serviette sur la plage, partir à la découverte de Sables-d’Or-Les-Pins en rosalies ou surplomber la côté lors d’une randonnée sur le GR 34.