Dinan-Cap Fréhel Tourisme met l’accent sur plusieurs éléments pour favoriser les ventes des boutiques :

  • Optimisation du flux pour amener un maximum de clients à passer devant un maximum de mobilier, dans un objectif de fluidité du trafic tout en facilitant l’acte d’achat (les objets doivent êtreen libre service, sur du mobilier adapté à la cible. Exemple: les objets de la gamme « enfants » doivent être à leur hauteur.) et la sécurité (proximité de la caisse)
  • Critères de choix du mobilier: Neutralité du support pour mettre en valeur le produit, ergonomie, mobilité et modularité, adaptabilité aux changements de format et de volume des produits.

NB: Le mobilier mural présente une capacité de puissance de vente bien supérieure à celle d’une table, une exposition sur une table induisant le passage du client devant le produit.

Tout article à portée de main a plus de chance d’être saisi, et donc vendu.

 

Les techniques de merchandising suivantes seront appliquées:

  • Privilégier le libre service des produits (augmente significativement le volume des ventes, de 4 à 8 fois)
  • Placer les produits d’impulsion à droite et les produits de réflexion à gauche, selon l’organisation cerveau droit = affectif, cerveau gauche= cognitif
  • Présenter les produits avec un facing de 25 cm de front pour une présentation se rapprochant du format d’un visage humain
  • Utiliser le principe de la présentation en pyramide
  • Suivre la règle de lisibilité du chiffre 3 (pas plus de 3 couleurs, 3 matières, 3 formes, 3 tailles, 3 frontales en facing)
  • Réaliser des mix de mise en situation et de disposition sur les étagères
  • Alterner implantation verticale et rangement horizontal
  • Ne pas placer un objet de prestige à côté d’un autre pour ne pas le banaliser
  • Placer le prix bas à gauche, le médium au centre, l’élevé à droite.
  • Pratiquer le cross-selling (mettre ensemble des produits complémentaires pour en vendre plus)

 

Les vitrines sont le premier contact du client avec la destination. Elles doivent être séduisantes, structurées, éclairées et propres.

Elles doivent s’adapter aux différentes cibles pour éveiller l’intérêt, garder l’attention, susciter un désir et déclencher l’achat.

 

L’étiquetage porte le logo de l’office de tourisme. Pour les produits locaux ou d’artisanat d’art, une fiche explicative pourra être présentée à côté du produit pour le mettre en valeur.

Des sachets papier (neutres) seront offerts avec les achats à la demande du client et selon le volume des articles.